le bon plan des achats groupés

Le mouvement des achats groupés a démarré dans le domaine de l’énergie : pour réduire les coûts, des associations de consommateurs ont mis en place des opérations de présouscription d’un contrat. L’objectif était de réunir un maximum de consommateurs pour négocier ensuite le meilleur contrat (rapport qualité/prix) avec un fournisseur d’énergie, à la suite d’un appel d’offres.

Cette pratique gagne aujourd’hui le secteur de l’assurance, mais, contrairement au secteur de l’énergie, où les contrats sont ouverts à tous, les bénéficiaires ont parfois un profil prédéfini : seniors, familles aux revenus modestes… Il est à noter que les municipalités investissent en masse le secteur des achats groupés dans l’assurance-santé, pour permettre à leurs administrés de bénéficier d’une mutuelle à moindre coût.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Pouvoir d’achat : des applications pour faire des économies

Contrairement à ce que certains pourraient penser, ces contrats d’assurance négociés en achat groupé – souvent les moins chers du marché – ne sont pas les moins fournis en garanties.

« L’idée est de négocier des offres inédites, aussi bien en matière de prix que de garanties et de qualité de service, explique Luka Payras, responsable du pôle assurances chez Selectra. Grâce à la force du nombre, nous pouvons obtenir des contrats protecteurs à des prix compétitifs par rapport aux contrats de base souscrits individuellement. Lors de l’appel d’offres, notre cahier des charges est clair : prix accessibles, contrats transparents (franchises, plafonds, exclusions de garanties), un service client et un service de gestion disponibles, multicanaux et fiables. »

Garantie punaises de lit

Les contrats avec trop d’exclusions, parfois irritantes, sont éliminés d’office : par exemple, pas question d’accepter un contrat habitation qui refuserait de faire jouer la garantie vol pour un espace trop large entre les barreaux d’une fenêtre !

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Assurances : comment réduire leurs coûts

L’association Familles de France a été l’une des premières à proposer à ses adhérents un contrat d’assurance-santé « en offre groupée ». « Normalement, le prix d’un contrat varie en fonction de l’âge et de la région de résidence, explique Arnaud Delpierre, directeur général de Dékuple Assurance, dont le contrat a été sélectionné. Là, nous avons mutualisé en créant seulement trois tarifs différents pour les actifs, les retraités et les étudiants, quels que soient leur âge et leur adresse. Les trois packages proposés sont également mutualisés dans le domaine des garanties : pas de surremboursement sur des lunettes ou des soins dentaires, par exemple, mais des niveaux de confort différents. »

Il vous reste 60.03% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Source

Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial Immobilier …