L’EPF Haute-Savoie reconduit sa présidence

L’EPF Haute-Savoie reconduit sa présidence

L’EPF Haute-Savoie reconduit sa présidence 1

Assemblée générale de l’EPF Haute-Savoie du 18 septembre 2020.
© DR

Au cours de l’assemblée générale de l’EPF Haute-Savoie du 18 septembre 2020, les 33 membres du conseil d’administration ont été renouvelés ainsi que le mandat de Christian Dupessey à la présidence de l’EPF. À cette occasion, l’intérêt pour la ressource foncière territoriale a été affirmé.

En séance du jeudi 8 octobre, le conseil d’administration a également nommé les quatre vice-présidents suivants : Géraldine Pflieger, maire de Saint-Gingolph, pour Thonon Agglomération ; Ségolène Guichard, 1re adjointe au maire d’Epagny Metz-Tessy, pour le Grand Annecy ; Gérard Fournier-Bidoz, maire de Les Villards-sur-Thônes, pour la communauté de communes de la Vallée de Thônes ; et David Ratsimba, maire d’Eteaux, pour la communauté de communes du Pays Rochois.

Avec le président, ils composent le bureau de l’EPF. « La diversité des territoires représentés dans cette instance veillera à ce que les modalités d’intervention de l’établissement répondent aux enjeux fonciers de la Haute-Savoie », assure l’EPF.

D’autre part, pour assurer un aménagement cohérent du territoire, les élus locaux emploient et régulent certaines ressources, et « la ressource foncière territoriale est à nouveau au centre des réflexions ». De nombreux phénomènes générés par la production immobilière sont vertueux, notamment l’augmentation de l’offre immobilière, les immeubles performants en matière environnementale et énergétique, etc. Il en existe certains qui doivent être régulés par la puissance publique, notamment le phénomène de friches ou celui d’enchérissement des prix.

50 M€ pour les collectivités membres en 2020

Le regain d’intérêt pour l’application de principes d’aménagements plus durables suscite une augmentation de l’activité de l’EPF. « Le volume d’intervention record, de 30 M€, réalisé en 2019 sera largement dépassé cette année, selon l’EPF. Bien que la période électorale et la crise sanitaire puissent ralentir l’avancée des projets, le montant investi par l’EPF pour le compte des collectivités membres franchira les 50 M€ en 2020. »

Cette augmentation du volume d’activité est également suscitée par les projets des collectivités menés en partenariat avec La Foncière de Haute-Savoie. En effet, pour assurer les disponibilités foncières aux projets portés par ce nouvel organisme, l’intervention de l’EPF est parfois sollicitée par les collectivités. Considérant la cinquantaine de dossiers sur lesquels La Foncière est positionnée, l’EPF s’affaire déjà à la constitution des réserves foncières nécessaires à la mise en œuvre de ces opérations d’aménagements. Ces réserves accueilleront à terme des locaux d’activités et des logements proposés à des prix abordables, cédés en « bail réel solidaire », ou encore des espaces naturels à préserver. Désormais, le périmètre d’intervention de l’EPF couvre 261 communes et plus de 750 000 habitants du département. Celui de La Foncière couvre 205 communes et près de 665 000 habitants.

Enfin, le conseil d’administration « s’est engagé pour la réalisation d’une étude portant sur l’optimisation foncière des zones d’activités économiques. Elle est menée en partenariat avec le Conseil d’architecture, de l’urbanisme et de l’environnement de Haute-Savoie (CAUE 74). L’étude consiste à expérimenter de nouvelles pratiques en matière d’accueil et de développement immobilier des entreprises. Les partenaires et experts sollicités sont convaincus que ces espaces urbains complexes à identifier peuvent s’améliorer ».


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…