Les bailleurs sociaux ultramarins refusent de recevoir l’Union sociale pour l’habitat 1

Les bailleurs sociaux ultramarins refusent de recevoir l’Union sociale pour l’habitat


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...


Emmanuelle Cosse
© CITIZENSIDE / patrice pierrot / Citizenside

Par le biais d’un communiqué de presse, les présidents des bailleurs sociaux ultramarins des Antilles et de la Guyane annoncent qu’ils ne recevront pas Emmanuelle Cosse, présidente de l’Union sociale pour l’habitat (USH) et sa délégation à l’occasion de son déplacement dans les territoires ultramarins.

Cette position s’inscrit « dans la volonté, exprimée par nos élus et parlementaires, notamment à travers la résolution prise par la Commission outre-mer à l’Assemblée nationale, de favoriser l’USHOM, instance dédiée aux outre-mers pour représenter les spécificités ultramarines en matière de logement social », assurent les bailleurs sociaux ultramarins. Elle s’inscrit également dans la lignée de la territorialisation des politiques de l’habitat voulue et annoncée par le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu, poursuivant son objectif de prise en compte des spécificités de chaque territoire « qui passe naturellement par l’écoute des opérateurs et des élus », ajoutent-ils.

Intégrant la SMHLM, Ozanam, la Guyanaise d’HLM, la Semsamar, la Semag et la Sikoa, les bailleurs sociaux ultramarins veulent ainsi conclure un accord partenarial équilibré entre l’USH et l’USHOM qui garantisse la capacité décisionnelle des territoires, vis-à-vis de leur représentation en premier chef.


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…