Les lauréats du concours « Archi Jeunes » dévoilés (Valode et Pistre Architectes)


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...


Concours Archijeunes
© D.R.

Dédié aux étudiants en école d’architecture et aux jeunes diplômés de moins d’un an, le concours « Archi Jeunes » autour de l’habitat durable, organisé par les architectes Denis Valode et Jean Pistre, vient de rendre son verdict*.

Le projet architectural attendu était une proposition d’habitat collectif innovant apportant des réponses au constat d’inadaptation des logements et de leur environnement, ainsi qu’aux aspirations apparues à l’occasion de la crise du Covid et du confinement en particulier : contradictions entre vie professionnelle, scolaire et familiale, entre vie collective et distanciation, entre confinement et aspiration au contact avec les éléments naturels et la végétation ainsi que la diffusion des préoccupations écologiques. Le contexte, la localisation, les caractéristiques urbanistiques (densité, dimensions, etc.) et le choix entre réhabilitation et construction neuve étaient laissés à l’appréciation des candidats.

Ainsi, Assia Ghani & Mélina Ndoumbe remportent le 1er prix avec leur projet : Maisons ouvrières, Roubaix. Il s’agit d’un projet de régénération d’un quartier constitué de maisons ouvrières typiques des Flandres. L’objectif est de développer des extensions, de structurer des associations de volumes, de redévelopper l’usage des jardins pour définir un habitat adapté à de nouvelles conditions de vie.

Zineb Bennouna & Marylou Machecourt remportent le 2e prix avec leur projet : Au kêr de demain, Dakar. Le projet propose le développement d’un habitat urbain dans des quartiers les plus pauvres de Dakar. Constitué de groupement de logements assemblés autour de la ressource en eau avec des préoccupations d’autosuffisance et de convivialité. La mise en œuvre de la construction remet au goût du jour des techniques traditionnelles oubliées, comme la voûte nubienne en terre.

Diaeddine Khaled remporte le 3e prix avec son projet : Prémalliance, Grenoble. Ce projet consiste en une réhabilitation/transformation d’un complexe tertiaire préfabriqué des années 1970. Les espaces sont reconfigurés pour créer des logements panoramiques disposant de loggias et d’un espace non affecté.

Telmo Escapil-Inchauspe remporte le 4e prix avec son projet : What goes up must come down – Vivre dehors. Le projet consiste en la construction de deux extensions en forme de tours transparentes dans l’espace inutilisé d’une résidence d’habitat social à Paris. Les nouvelles constructions apportent la possibilité de vivre à l’extérieur, en relation directe avec les éléments.

Enfin, Louis Gibault remporte le 5e prix avec son projet : Tour circuit – Circuit court. Il s’agit du projet d’une tour constituée d’un empilement de maisons individuelles – une densification à faible emprise. C’est une nouvelle typologie d’habitat qui associe mixité, flexibilité et qui est pensée comme un écosystème.

Les lauréats se voient décerner une bourse, d’une valeur comprise entre 8 000 € pour le 1er prix et 3 000 € pour le 5e. Les trois premiers lauréats ont en plus l’opportunité d’effectuer un stage de recherche rémunéré d’une durée de six mois, au sein de l’agence Valode et Pistre, afin d’approfondir leur réflexion. L’agence a en effet développé depuis plusieurs années un secteur de recherche sur l’habitat qui s’est traduit en particulier par la réalisation du projet expérimental « Autonomous Building for Citizens » à Grenoble et le projet d’îlot urbain Prado Concorde, à Castelnau-le-Lez. C’est dans le cadre de ce secteur que s’organisera le développement des projets de recherche par les lauréats.

Les projets des lauréats seront exposés pendant une période de deux mois au sein de l’agence Valode et Pistre et seront visibles sur le site internet de l’agence.

Pour rappel, le jury était composé de : Najoua Arduini, directrice de développement du groupe GA et ancienne présidente du Club XXIe siècle ; Aldrick Beckman, architecte ; Nicolas Bouzou, économiste, directeur fondateur Asterès ; Thomas Coldefy, architecte ; Marie Godard Le Beux, directrice générale adjointe de Paris Habitat ; Gaëlle Hamonic, architecte ; Jean Pistre, architecte ; Guillaume Poitrinal, président de Woodeum et de la Fondation du patrimoine ; Catherine Sabbah, déléguée générale d’Idheal (Institut des hautes études pour l’action dans le logement) ; et Denis Valode, architecte.

* Liste des projets lauréats ci-jointe.


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…