Logement, 5G : les pistes de Macron sur les dossiers chauds de la CCC

Logement, 5G : les pistes de Macron sur les dossiers chauds de la CCC

Logement, 5G : les pistes de Macron sur les dossiers chauds de la CCC 1

Le président de la République, Emmanuel Macron.
© Thibault Camus / POOL / AFP

Rénovation thermique des logements, limitation de la publicité, 5, le président de la République, Emmanuel Macron, est revenu lundi sur plusieurs propositions de la Convention citoyenne pour le climat.

Sur le logement, « on n’a pas fini les travaux », a assuré le président, tout en livrant plusieurs pistes. La convention prône la rénovation énergétique obligatoire des bâtiments d’ici à 2040, avec un système progressif de prêts et subventions. Mais d’après les premiers arbitrages connus, le gouvernement veut supprimer les passoires thermiques en 2028 et bloquer les loyers pour les bailleurs. « Ne sous-estimez pas le fait que c’est une mesure révolutionnaire », a lancé M. Macron.

« Jusqu’où on va dans l’obligation de la contrainte ? », a interrogé M. Macron, estimant que « rendre la rénovation obligatoire, ça veut dire qu’on fait porter la contrainte sur chaque ménage », notamment lors de la vente d’un logement. Il s’est par contre dit favorable au système de « guichet unique » (aide, subventions, travaux…), proposé par la CCC.

« Je souhaite qu’on puisse le faire dès le début de l’année prochaine (…) qu’on puisse se donner 3 mois » pour « essayer de bâtir cette solution », a-t-il dit.

5G

La convention préconisait un moratoire sur son déploiement en l’attente notamment d’études sur son impact sanitaire et environnemental. Emmanuel Macron avait fait monter la tension en taxant ironiquement cette proposition de « modèle Amish ». « Ne considérez pas que ce soit mon joker du tout », a-t-il lancé à la représentante de la CCC qui l’interrogeait à ce sujet, blaguant sur le fait qu’elle ait « pensé très fort aux Amish et à votre serviteur » en posant sa question.

Il s’est dit « favorable à ce qu’on fasse ce suivi », mais s’est fermement prononcé pour cette innovation sur laquelle « on a déjà commencé à prendre du retard ». « Vous ne faites pas de réindustrialisation par le numérique, vous ne faites pas d’internet des objets si vous n’avez pas de 5 G », a-t-il martelé. Il a par contre souhaité « regarder les impacts en termes de renouvellement permanent des matériels et là vous avez raison, ces objets-là sont très polluants ».

« Ce n’est pas simplement lié à la 5G », a-t-il souligné en souhaitant que soit « évalué le coût environnemental » de ces usages et en s’engageant à ce « qu’on n’essaie de contraindre le système pour réduire la part d’émissions de ce mode de consommation ».


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…