Paris 5e : le groupe GDG acquiert l’hôtel particulier Scipion pour 60,5 M€


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...


Paris 5e : le groupe GDG acquiert l'hôtel particulier Scipion pour 60,5 M€ 1

L’hôtel Scipion-Sardini
© LPLT

L’AP-HP vient de céder l’hôtel particulier Scipion (Paris 5e) auprès du groupe GDG, après avis favorable de la Commission nationale du patrimoine et de l’architecture et de la ministre de la Culture en décembre 2020. Le montant de la transaction s’élève à 60,5 M€. GDG Investissements va y développer un campus urbain contemporain doté d’une résidence sociale réservée aux étudiants.

Propriétaire des lieux depuis sa transformation en hôpital au début du XVIIe siècle, l’AP-HP cède cette parcelle de 2 587 m² sur laquelle s’élève un ensemble immobilier, dont un bâtiment classé datant du XVIe siècle, qui accueillait auparavant des bureaux de la Fondation Hôpitaux de Paris – Hôpitaux de France, des surfaces tertiaires et des logements pour des collaborateurs de l’AP-HP. L’hôtel particulier Scipion n’accueillait aucune des missions au cœur du CHU.

Cette acquisition intervient à l’issue d’une procédure de consultation publique lancée en 2019, qui visait à valoriser le site de façon ouverte et à disposer d’une pluralité d’offres, permettant ainsi à l’AP-HP de retenir le projet le mieux-disant et le plus adapté. Il était demandé aux candidats de remettre une offre complète comprenant, outre un volet financier, une proposition pour le devenir du site, au plan programmatique, architectural, urbain, environnemental et patrimonial. Une quinzaine d’offres initiales ont été reçues au printemps 2020. Les six meilleurs candidats retenus dans le cadre du second tour ont remis une offre détaillée. Toute la procédure a fait l’objet d’un travail partenarial étroit avec la Ville de Paris, qui a notamment participé à l’analyse des offres, aux auditions des candidats, et au choix du lauréat.

Le projet du groupe GDG, accompagné par l’architecte Jean-Michel Wilmotte ainsi que par l’architecte en chef des monuments historiques Pierre-Antoine Gatier, est de créer au sein de cet espace situé entre le Palais du Luxembourg, le Jardin des Plantes, la Station F et les Gobelins, un campus international d’exception doté des outils du XXIe siècle et conforme à l’évolution des usages sur les nouveaux lieux de transmission du savoir. Le Campus Scipion by GDG alliera aux espaces d’enseignement des logements dédiés aux étudiants et pensés selon une logique sociale. L’ouverture du Campus Scipion by GDG est prévue pour la rentrée universitaire 2023.

Les lieux s’organisent actuellement tel un quadrilatère autour d’une cour d’honneur avec : un hôtel particulier, première bâtisse en pierres et briques de Paris (antérieure aux places des Vosges et Dauphine), dont la construction a débuté en 1533 et qui fut acquis par Scipion Sardini, financier et banquier de Catherine de Médicis. La façade et la toiture sont classées au titre des Monuments Historiques ; un bâtiment à porte cochère, doté d’une toiture remarquable du XVIIe siècle, permettant d’accéder à la cour d’honneur, et d’une façade remarquable inscrite au titre des Monuments historiques ; un ensemble abritant des logements de fonction ; et un immeuble ayant fait l’objet d’une extension en 1980.

Cette opération contribuera au financement de l’Hôtel Dieu

L’AP-HP affectera une partie du produit de cette vente au financement du projet hospitalier de l’Hôtel-Dieu, qui vise à transformer ce site, en un démonstrateur de la médecine de demain comprenant deux volets distincts mais très complémentaires : un projet hospitalo-universitaire pluridisciplinaire porté par l’AP-HP, axé sur l’innovation en santé et les nouvelles formes de prise en charge ; et une opération de valorisation dite « Parvis », projet urbain mixte également centré sur l’innovation en santé.

Enfin, conformément au souhait de la Commission nationale du patrimoine et de l’architecture, et de la Ministre de la Culture, l’ensemble des façades et des toitures anciennes ainsi que la cour font actuellement l’objet d’une procédure d’extension d’inscription au titre des monuments historiques, qui permettra d’assurer une harmonisation de la protection patrimoniale.

« Nous sommes particulièrement heureux d’avoir remporté cet appel à candidatures, assure Rémi Gaston-Dreyfus, président-fondateur du groupe GDG. Une fois encore, nous allons pouvoir concrétiser la raison d’être de notre groupe : offrir de nouveaux usages à des bâtis urbains en quête d’une nouvelle vie. Ce nouveau projet est renforcé par un challenge à la fois complexe et enthousiasmant : restaurer cet ensemble immobilier, dont le premier immeuble de style Renaissance de la capitale, respecter son ADN tout en lui apportant une excellence écologique, notamment dans la gestion des eaux de ruissellement, et le projeter dans le 21e siècle, en offrant à ce joyau architectural une vocation résolument tournée vers l’avenir. Une renaissance parisienne, en quelque sorte… ».

« Une nouvelle page s’ouvre dans l’histoire de ce site exceptionnel, qui a déjà connu de nombreuses vies en cinq siècles : résidence d’habitation privée à l’origine, site hospitalier au XVIIe siècle, puis boulangerie et boucherie des hôpitaux jusqu’en 1974, indique Martin Hirsch, directeur général de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris. Cette opération de valorisation, menée dans le contexte complexe de la crise sanitaire, est une vraie réussite pour l’AP-HP, qui a pu sélectionner un beau projet de reconversion, appuyé sur une offre financière très attractive, qui consolide fortement le plan de financement de l’Hôtel-Dieu. »

Pour cette acquisition, le groupe GDG était conseillé par Maître Jean-François Martin (Haussmann Notaires) tandis que l’AP-HP était assistée de Maître Laurent Franchi (14 Pyramides). La transaction a été réalisée par Arthur Loyd Investissement.


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…