Limiter les frais d'agence en immobilier 1

Limiter les frais d’agence en immobilier


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Dans le domaine de l’immobilier, le vendeur fait très souvent appel à des professionnels, et notamment des agents immobiliers, pour trouver le bon acheteur dans un délai raisonnable. Bien évidemment, cela représente un coût non négligeable, les agences immobilières n’étant rémunérées que par ce biais. Un agent immobilier ne peut en effet pas facturer les visites d’un bien, la rédaction d’une annonce et sa publication ou toute autre action destinée à favoriser la vente. Il faut savoir que ces frais d’agence ne sont pas encadrés sur un plan légal et il peut donc exister de grandes disparités d’une agence à l’autre ou d’un secteur géographique à l’autre. Le montant de la commission immobilière varie souvent en fonction du bien concerné. Il n’est ainsi pas rare que, pour un bien à bas prix, le pourcentage de cette commission soit plus élevé que pour un bien coûtant plusieurs centaines de milliers d’euros. Mais, quelle que soit leur grille tarifaire, les agences immobilières ont des obligations en matière de frais d’agence et notamment le fait de les afficher clairement dans leurs locaux ou sur leur site Internet.

Qui paye les frais d’agence et quand?

En ce qui concerne les frais d’agence, il existe deux options. Ils peuvent être à la charge du vendeur ou de l’acheteur. Que les choses soient néanmoins claires, ces frais d’agence reviendront in fine à l’acheteur puisque, s’ils sont à la charge du vendeur, qui paye donc directement les frais à l’agence immobilière, leur montant est ajouté au prix de vente. Globalement, il vaut mieux que les frais d’agence soient directement à la charge de l’acheteur. En effet, cela lui permet de déduire la somme en question du montant global et donc de réduire les frais de notaire liés à l’acte d’acquisition. Un élément important à prendre en compte au moment de calculer son budget pour un achat immobilier. À noter que la commission immobilière versée au titre des frais d’agence ne peut l’être qu’au moment où la vente est définitivement conclue et que l’acte authentique est signé. En aucun cas un agent immobilier ne peut réclamer d’honoraires en amont.

Les principales méthodes pour réduire les frais d’agence

Les frais d’agence représentent un surcoût, tout comme la souscription d’une assurance emprunteur si ce dernier a recours à un crédit. Pour le vendeur d’un bien immobilier, faire jouer la concurrence et négocier sont des éléments à ne pas négliger pour tenter de faire baisser ces frais d’agence. Les tarifs étant libres, toutes les agences immobilières n’appliquent pas les mêmes taux. Il est donc important de consulter plusieurs agents immobiliers et de comparer leurs propositions pour, au final, choisir la plus intéressante. De plus, si les agences doivent afficher leurs tarifs, ceux-ci peuvent néanmoins être revus à la baisse. Il ne faut donc pas hésiter à négocier directement.

Cette négociation s’avère d’autant plus intéressante dans les secteurs géographiques où le marché de l’immobilier est tendu. Si la demande est supérieure à l’offre, un agent immobilier a tout intérêt à réduire quelque peu le montant des frais d’agence afin d’augmenter le nombre de ses clients. La négociation peut aussi passer par la signature d’un mandat exclusif avec une agence immobilière. Contrairement au mandat simple, seule l’agence avec qui vous vous engagez peut vendre votre bien immobilier. Cela offre la garantie à l’agent immobilier de ne pas être en concurrence et donc la certitude de percevoir la commission immobilière une fois la vente actée. À noter qu’il existe aussi des mandats semi-exclusifs. Dans ce cas, une seule agence peut mettre le bien en vente, mais le vendeur se réserve la possibilité de le vendre par lui-même.

Tarifs forfaitaires, frais fixes, vente entre particuliers… D’autres solutions

Le secteur de l’immobilier est fortement concurrentiel et, depuis quelques années, de nouveaux acteurs ont fait leur apparition sur le marché, ce qui peut permettre de réduire les frais d’agence. Il existe tout d’abord des agences pratiquant des tarifs forfaitaires. Dans ce cas, ce n’est pas un pourcentage qui est établi par rapport à la valeur du bien, mais bien une somme forfaitaire qui peut se révéler avantageuse.

D’autre part, certaines agences immobilières, notamment en ligne, ou des mandataires immobiliers, pratiquent des tarifs plus attractifs que les agences immobilières traditionnelles. Cela peut être une bonne solution pour réduire les frais d’agence, mais dans ce cas de figure, il est important de bien se renseigner sur la qualité et le sérieux de ces intermédiaires avant de s’engager.

Enfin, bien évidemment, la solution ultime pour réduire les frais d’agence est de ne pas en payer du tout en se chargeant soi-même de la vente de son bien immobilier. Néanmoins, dans ce cas, il est important de bien connaître le marché afin d’évaluer correctement son bien, soit l’un des atouts de l’agent immobilier. De plus, réaliser la vente soi-même implique de savoir étudier les dossiers de financement des potentiels acheteurs et donc de disposer des compétences nécessaires en la matière.

(Par la rédaction de l’agence hREF)


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…