Quels matériaux choisir pour son isolation phonique? 1

Quels matériaux choisir pour son isolation phonique?


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Moins mise en valeur que l’isolation thermique qui bénéficie de plusieurs dispositifs d’aides, comme notamment de MaPrimeRénov’, l’isolation phonique contribue pourtant largement au confort ressenti dans un logement. En effet, elle permet non seulement de moins être perturbé par les bruits extérieurs (en particulier de circulation lorsqu’on vit en ville), mais aussi d’augmenter la sensation d’intimité en intérieur en limitant la transmission des sons au sein d’un bâtiment. Penser à l’isolation phonique de son logement permet ainsi de s’y sentir mieux et de passer des nuits plus calmes. Pour la mettre en œuvre, il faut alors cibler certains isolants particuliers aux propriétés capables d’absorber les décibels, et en poser une épaisseur suffisante pour atteindre le niveau d’isolation souhaité. 

Quelles indications permettent d’identifier un isolant phonique?

L’isolation acoustique s’exprime en décibels (dB). De manière générale, il est recommandé de rechercher un résultat supérieur de 5 dB au niveau d’isolation souhaité. En effet, les chiffres indiqués sur les matériaux sont ceux obtenus après des tests en laboratoire. Les conditions de mise en œuvre réelle ne sont pas toujours respectées. Mieux vaut donc viser un peu plus haut afin de s’assurer de ne pas être en dessous de ce qu’on espérait.

Lorsque vous recherchez quel matériau utiliser dans votre isolation phonique, vous pouvez prêter attention à plusieurs indications précisées sur l’isolant. Le premier indice à rechercher est l’affaiblissement acoustique, noté Rw. Plus il est élevé, plus l’isolant en question est capable d’affaiblir les sons. C’est une donnée particulièrement importante si vous souhaitez diminuer les bruits aériens, c’est-à-dire transmis par l’air, comme les bruits de circulation ou des discussions animées en terrasse d’un restaurant par exemple, qui ont déjà entraîné la signature de pétitions contre les terrasses éphémères à Paris en 2020.

Si vous ne voulez pas réveiller toute la maisonnée dès que vous faites tomber une fourchette dans la cuisine, c’est plutôt l’efficacité contre les bruits de chocs d’un isolant qu’il faut regarder. Elle est notée ΔLw. Enfin, jetez un œil au coefficient d’absorption αw, qui doit être aussi proche de 1 que possible.

Quels sont les matériaux les plus isolants les plus courants?

Les matériaux isolants peuvent être distingués en plusieurs familles. En ce qui concerne l’isolation acoustique, vous pouvez essentiellement vous tourner vers:

  • les laines minérales (laine de roche ou laine de verre);
  • le polyuréthane en mousse composite;
  • les matériaux naturels (ouate de cellulose et liège expansé).

Les laines minérales sont globalement aussi efficaces pour atténuer les bruits aériens que les bruits de choc. La laine de verre est à privilégier si vous devez isoler des cloisons de faible épaisseur. La laine de roche reste supérieure pour les bruits d’impact et pour gérer en même temps l’isolation thermique. 

Le polyuréthane en mousse composite a des qualités uniquement phoniques. Il est un peu l’inverse des laines minérales, qui isolent avant tout thermiquement, mais ne sont pas mauvaises acoustiquement. Le polyuréthane est supérieur d’un point de vue phonique (quelle que soit la nature du bruit), mais inférieur thermiquement. 

Si vous faites partie des propriétaires immobiliers qui accordent de l’importance à l’écologie, privilégiez la ouate de cellulose et le liège expansé. Ces deux matériaux sont aussi performants thermiquement, ce qui permet d’allier isolation phonique et thermique avec un seul isolant. Le plus efficace reste cependant le liège expansé, qui est aussi plus coûteux à l’achat.

Comment mettre en œuvre son isolation phonique?

Le choix du matériau isolant doit être fait en fonction de ses qualités, mais aussi selon ce que vous comptez isoler et la façon dont est vendu l’isolant. En effet, le matériau peut prendre plusieurs formes, plus ou moins adaptées à la partie que vous comptez isoler du bruit. La laine de roche et la laine de verre existent sous forme de rouleaux, de panneaux semi-rigides ou de flocons. Cette variété leur permet d’être installées facilement partout, des combles aux murs et cloisons en passant par les planchers. Le polyuréthane expansé est essentiellement vendu en rouleaux.

Quant à la ouate de cellulose, elle prend surtout la forme de flocons qui doivent être soufflés par une machine spécifique, ce qui en fait un isolant phonique très facile à mettre en œuvre dans les combles perdus, mais beaucoup moins dans les murs et planchers. Il est rare de la trouver en panneaux, mais pas impossible. Enfin, le liège expansé se présente le plus souvent en panneaux rigides qui ont l’avantage d’être faciles à découper et à placer dans les murs, cloisons et planchers.

(Par la rédaction de l’agence hREF)


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…