Saint-Gobain rachète un milliard d'euros le spécialiste français de la chimie du béton 1

Saint-Gobain rachète un milliard d’euros le spécialiste français de la chimie du béton


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Impossible de faire du béton bas carbone sans les adjuvants adaptés. Et dans le BTP du futur, la chimie sera le nerf de la guerre. Saint-Gobain en a tiré les conséquences et, pour grossir sur les marchés de demain , met un milliard d’euros sur la table. C’est la valeur d’entreprise qu’il paye afin de racheter au fond d’investissement Cinven le Français Chryso, un des quatre grands acteurs mondiaux de la chimie de la construction avec BASF, le Suisse Sika dont Saint-Gobain a tenté, en vain, de prendre le contrôle, et l’Américain GCP.

Présent dans 22 pays et leader du marché français, Chryso réalise 400 millions d’euros de chiffre d’affaires dans la production d’additifs, à 80 % destinés au béton. Pour retarder ou accélérer sa prise, renforcer sa résistance à la salinité, sur un ouvrage comme la route du Littoral à la Réunion, ou encore sa résistance à l’humidité pour un tunnel sous un fleuve, les applications sont multiples.

Croissance élevée

« Le béton bas carbone nécessite trois à cinq fois plus d’adjuvants que le béton classique, c’est une des applications phares de demain dans les pays développés qui représentent 50 % des marchés de Chryso, l’autre axe de croissance forte étant le développement des additifs pour béton prêt à l’emploi, dont l’usage est appelé à se développer dans les pays émergents », explique le directeur général délégué de Saint-Gobain, Benoît Bazin.

Depuis vingt ans, Chryso connaît une croissance de ses ventes élevée, de 8 % par an, et « la demande mondiale d’additifs est attendue en progression d’environ 7 % par an sur 2021-2025, surperformant le marché de la construction », souligne Saint-Gobain, qui réalise déjà 2,7 milliards en chimie de la construction au Moyen-Orient et au Brésil. Ce sera 3,1 milliards avec Chryso, qui dopera aussi la rentabilité : sa marge brute d’exploitation (Ebitda) ressort à 20 %, nettement plus que les 11,6 % dégagés par Saint-Gobain l’an dernier.


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…