Allemagne : Vonovia fait une offre de rachat de son rival Deutsche Wohnen pour près de 19 Mds€ 1

Allemagne : Vonovia fait une offre de rachat de son rival Deutsche Wohnen pour près de 19 Mds€


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...


Le logo Vonovia sur un bâtiment à Bochum en Allemagne.
© BERND THISSEN / DPA / dpa Picture-Alliance via AFP

Le premier groupe immobilier allemand Vonovia a annoncé lundi soir une offre de rachat amicale de son rival Deutsche Wohnen pour près de 19 Mds€ dans le but de former un géant du secteur. « Vonovia et Deutsche Wohnen décident d’unir leurs forces pour relever les grands défis du marché du logement », indique dans un communiqué Vonovia, qui assure qu’il en résultera « une entreprise orientée vers les locataires et socialement responsable ».

La troisième tentative de fusion devrait être la bonne : Deutsche Wohnen, deuxième société immobilière du pays, a indiqué dans un communiqué distinct que « le conseil d’administration et le conseil de surveillance soutiennent l’offre ». « Les actionnaires recevront 52 € en espèces par action plus le dividende de 1,03 € qui sera décidé lors de l’assemblée générale annuelle de Deutsche Wohnen », selon la même source.

La précédente offre de rachat s’était heurtée en 2016 au refus de Deutsche Wohnen, qui estimait trop bas le prix proposé. L’offre de Vonovia est cette fois plus alléchante et bien au-dessus du cours de l’action de son rival qui a clôturé à 44,99 € à la bourse de Francfort vendredi.

Dans une Allemagne où environ 85 % des résidents sont locataires, les grands fonds immobiliers comme Deutsche Wohnen et Vonovia jouent un rôle de premier plan dans le secteur du logement.

La fusion des deux groupes va donner naissance à un géant fort de plus de 500 000 logements. Les deux groupes promettent dans leurs communiqués d’« agir », « en partenariat étroit avec les décideurs politiques », sur les sujets très sensibles de l’offre et du prix des logements. Ils s’engagent notamment à « limiter les augmentations de loyer jusqu’en 2026 » et à construire de « nouveaux appartements pour Berlin », la capitale frappée depuis plusieurs années par une envolée du prix des loyers et un manque de logements à prix accessibles. 

Le groupe Deutsche Wohnen s’est fortement développé durant les années 2000 en rachetant de grands parcs immobiliers, notamment publics, dans la capitale. Vonovia a multiplié de son côté les acquisitions ses dernières années, avec l’autrichien Buwog pour 5 Mds€ ou son concurrent suédois Hembla pour plus d’un milliard.

Au cours de clôture de vendredi, Deutsche Wohnen affichait une capitalisation boursière de 15,5 Mds€ contre 29,5 Mds€ pour Vonovia selon les données de Refinitiv.


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…