« Bouygues aborde l’année 2022 dans de bonnes conditions », selon Olivier Roussat 1

« Bouygues aborde l’année 2022 dans de bonnes conditions », selon Olivier Roussat


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...


Olivier Roussat
© LinkedIn

« Bouygues aborde l’année 2022 dans de bonnes conditions. » Sitôt les résultats annuels de Bouygues dévoilés, Olivier Roussat, président-directeur général, s’est tourné vers l’avenir : « S’appuyant sur une stratégie RSE ambitieuse et positionné sur des marchés porteurs, le groupe bénéficie de la diversité de ses activités, des plans d’amélioration de ses marges et d’une génération de cash récurrente. Les projets d’acquisition d’Equans et de rapprochement de TF1 et de M6 représentent une étape majeure dans l’histoire du groupe, qui lui permettront d’être encore plus résilient et de changer de dimension », dit-il.

En 2021, le chiffre d’affaires de Bouygues atteint 37,6 Mds€, un niveau comparable à celui de 2019 (37,9 Mds€). Par rapport à 2020, il est en hausse de 8 % (+7 % à périmètre et change constants). Le résultat opérationnel courant s’établit à 1 693 M€, en progression de 17 M€ par rapport à 2019. La marge opérationnelle courante s’élève à 4,5 % en 2021, supérieure à son niveau de 2019. Le résultat opérationnel ressort à 1 733 M€, en hausse de 37 M€ comparé à 2019. Le résultat net part du groupe s’établit à 1 125 M€, en baisse de 59 M€ par rapport à fin 2019, intégrant la contribution d’Alstom (219 M€ contre 238 M€ en 2019) et 31 M€ de charges non courantes relatives aux projets en cours de rachat d’Equans et de rapprochement entre TF1 et M6.

L’endettement financier net s’établit à un niveau historiquement bas de 941 M€. Le ratio d’endettement net est particulièrement faible à 7 % (contre 17 % fin 2020).

Le conseil d’administration proposera à l’assemblée générale du 28 avril 2022 le versement d’un dividende de 1,80 € par action, en hausse de 0,10 € par rapport à l’exercice précédent.

Logement : hausse des réservations

Le carnet de commandes de Bouygues Construction à fin décembre 2021 (20,8 Mds€) est en hausse par rapport à fin septembre 2021 (20,4 Mds€). Au T4 2021, Bouygues Construction a enregistré des commandes significatives dont la phase 2 du projet de déploiement FTTH en Bretagne (190 M€), la construction de deux data centers à Francfort (170 M€) ou encore la construction d’un nouvel ensemble immobilier à Gentilly (100 M€). Le carnet de commandes reste toutefois inférieur de 6 % à son niveau de fin 2020.

L’activité commerciale de Bouygues Immobilier reste soutenue, avec des réservations dans le logement en hausse de 16 % sur un an, « reflétant la solidité du marché résidentiel français et la forte demande des clients », note le groupe, qui dispose d’un volume de permis de construire déposés en France en hausse de 43 % sur un an. « Toutefois, les tendances observées au cours des derniers trimestres perdurent : les délais d’obtention de permis de construire restent longs et l’attentisme se poursuit dans le tertiaire », concède Bouygues. Au total, le carnet de commandes de Bouygues Immobilier est en repli de 12 % par rapport à fin 2020.

27,9 Mds€ de CA pour les activités de construction

Le chiffre d’affaires des activités de construction s’établit à 27,9 Mds€ sur l’année 2021, en hausse de 7 % sur un an (+6 % à périmètre et change constants).

Cette hausse est tirée par la France (+9 % sur un an). À l’international, le chiffre d’affaires annuel augmente de 4 % sur un an. Par rapport à l’année 2019, le chiffre d’affaires reste en repli de 6 %, en raison d’une base de comparaison élevée.

Le résultat opérationnel courant des activités de construction est en très forte amélioration sur un an (+388 M€) et atteint 825 M€. Il demeure en repli de 85 M€ par rapport à celui de 2019. À 3 %, la marge opérationnelle courante est très supérieure à celle de 2020 (1,7 %) et retrouve quasiment son niveau de 2019 (3,1 %).

À 807 M€, le résultat opérationnel des activités de construction progresse de 420 M€ sur un an. Il intègre -18 M€ de résultat non courant (contre -50 M€ en 2020) lié à des mesures d’adaptation chez Bouygues Immobilier, à la poursuite des travaux de démantèlement du site de Dunkerque et à l’acquisition de Destia chez Colas.


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…