L'EPA Paris-Saclay conclut un premier marché pour activer l’urbanisme transitoire sur son Campus urbain 1

L’EPA Paris-Saclay conclut un premier marché pour activer l’urbanisme transitoire sur son Campus urbain


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...


Dans le cadre de sa stratégie d’urbanisme transitoire Paris-Saclay Version Bêta, l’EPA Paris-Saclay en lien avec les collectivités locales a désigné l’agence Vraiment Vraiment pour les missions d’activation, et Depuis 1920 en groupement avec Quidam et Quatorze pour la construction d’un pavillon provisoire. Il s’agit du premier marché d’activation lancé à l’échelle du Campus urbain de Paris-Saclay.

Un premier marché pour activer l’urbanisme transitoire sur le Campus urbain

L’EPA Paris-Saclay a initié une stratégie d’urbanisme transitoire, baptisée Paris-Saclay Version Bêta, portant sur l’ensemble du territoire de l’Opération d’intérêt national (OIN), une démarche inédite à cette échelle, qui a pour buts : de mettre à profit, le temps des chantiers, les sites en attente d’un aménagement définitif, d’impulser une dynamique collective au travers d’opérations d’urbanisme transitoire qui favorisent le développement d’activités économiques et culturelles (lieux d’innovation, espaces événementiels, lieux de convivialité à destination des premiers usagers/habitants…), l’appropriation des projets d’aménagement par les usagers (préfiguration d’équipements publics, maison du projet…), l’amorce de changements d’usages.

Choisi en 2019 à l’issue d’une consultation, le Sens de la Ville, en groupement avec Julien Beller Architecte, Gingko Avocats et le bureau d’études Scoping, accompagne l’EPA Paris-Saclay dans cette démarche et a élaboré, en étroite association avec l’ensemble des collectivités locales concernées, une stratégie d’urbanisme transitoire à l’échelle de l’OIN, dénommée Paris-Saclay Version Bêta. Dans ce cadre, un dialogue compétitif a été lancé en mai 2020, pour désigner deux groupements, afin de permettre de déployer des actions et des installations temporaires dans l’espace public, sur les quartiers de Moulon et de l’École polytechnique du Campus urbain.

L’agence de design Vraiment Vraiment a ainsi été choisie pour le lot 1 de ce marché portant sur l’organisation d’actions transitoires d’animation et de réalisation de mobiliers urbains. Depuis 1920, mandataire, en groupement avec Quidam et Quatorze, ont été désignés pour le lot 2 visant à la construction d’un pavillon démontable sur la place Marguerite-Perey, à Palaiseau, au cœur du quartier de l’École polytechnique.

La mission consiste à activer les espaces publics du campus avec l’ensemble des usagers. Dans ce cadre, l’EPA Paris-Saclay met des lieux à disposition des lauréats et notamment : le point F, bâtiment historique construit en 1973 et ancien centre de formation de la Police nationale, sur le Carré des sciences du quartier de Moulon à Gif-sur-Yvette ; un emplacement sur la place Marguerite-Perey, espace public central du quartier de l’École polytechnique, qui accueillera le pavillon provisoire ; mais également tout espace public qui s’avérerait pertinent pour mener ces missions d’activation.

Des initiatives et actions pérennes menées sur le temps long et en lien avec les usagers

Conformément aux attentes de l’EPA Paris-Saclay et des collectivités locales, Vraiment Vraiment a su proposer : des initiatives et actions d’animation coordonnées entre les deux quartiers du campus et pensées dans une perspective de pérennisation sur le temps long avec un passage de relai aux acteurs locaux, à terme. L’attention portée à la pérennité des objets se retrouve également pour la coconstruction de mobiliers urbains, dans l’utilisation de modules de mobiliers déjà existants, réutilisables, à la solidité et aux usages éprouvés ; une implication des usagers à plusieurs étapes de la démarche en s’appuyant, dans un premier temps, sur les récits et les attentes des usagers puis en les aidant à développer leur imaginaire sur de nouveaux usages, de nouvelles activités, de nouveaux lieux via des outils d’idéation (jeux de rôles, « cartes à réactions »…). Dans un second temps, des ateliers seront organisés pour challenger les premières esquisses de mobiliers urbains proposées par Vraiment Vraiment afin de questionner la mise en œuvre, leur fonctionnement, leur entretien, leur esthétique…

Une programmation régulière au sein de Point F et ses alentours sur le quartier de Moulon

Afin d’animer le quartier de Moulon, notamment les mercredis et les week-ends, Vraiment Vraiment a proposé d’utiliser le Point F et ses espaces publics avoisinants pour accueillir : un point d’information et de rencontres pour les associations d’habitants, les assemblées de commerçants, les ateliers Paris-Saclay Version Bêta, des activités quotidiennes tout comme des grands événements mensuels aux jauges plus importantes que celles du Pavillon, proposant une programmation tout public qui attirera autant les familles que les étudiants (spectacles vivants, théâtre, soirées jeux, etc.) en partenariat avec les restaurants et food trucks présents aux alentours ; une programmation « hors les murs » tirant profit de la variété d’espaces disponibles aux alentours de Point F (marchés de producteurs, de créateurs, foodcourts, atelier « petits scientifiques » dans le cadre de partenariats entre les classes de l’école de Moulon et des étudiants, ateliers au Parc de Moulon proposant troc de plantes, ateliers boutures, conseils d’habitants experts, initiation au jardinage pour les enfants, etc.).

Conçu par Depuis 1920, Quidam et Quatorze, le Pavillon sera situé sur la place Marguerite-Perey à proximité des commerces, résidences étudiantes et de Télécom Paris. D’une surface intérieure de 100 m², complétée de 100 m² de terrasses, le Pavillon pourra accueillir de multiples usages proposés par Vraiment Vraiment : un lieu de retrouvailles dès le matin ou à la pause déjeuner, en partenariat avec les commerces présents aux alentours, un espace disponible pour des pratiques associatives (pratique amateur de sports doux, yoga, pilate…), une infrastructure pour accueillir des ateliers (atelier cuisine, zéro déchet, recyclage…) un point de repère et de rencontres, sous forme d’office du tourisme alternatif (cartes du territoire, informations sur les services locaux). Ce pavillon se développe autour d’une charpente réciproque : chaque élément s’appuie sur son voisin et tous sont nécessaires pour maintenir l’ensemble. Construit avec des matériaux biosourcés et/ou de réemploi, le pavillon sera un lieu de rencontres et convivialité au sein du quartier de l’École polytechnique. Sa géométrie, de forme octogonale, lui confère une grande adaptabilité aux différents environnements dans lesquels il pourra être implanté à l’avenir. Comme souhaité par l’EPA Paris-Saclay, le réemploi possible du pavillon sur d’autres sites sera notamment facilité par le système de fondations par micropieux. La mise en œuvre du pavillon bénéficie du soutien financier de la Région Île-de-France, dans le cadre du dispositif « Urbanisme transitoire ».


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…

Laisser une réponse