Immobilier : l’intérêt pour le viager s’amplifie


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Immobilier : l'intérêt pour le viager s'amplifie 1

Publié le 7 avr. 2021 à 10:43Mis à jour le 7 avr. 2021 à 10:53

Le viager reste un marché de niche peu étudié. Les notaires ne disposent pas de statistiques sur le sujet. Les seuls chiffres connus émanent de l’Institut d’expertise et de formation au viager qui estime à environ 5.000 le nombre de transactions par an, soit 0,5 % des ventes immobilières. Avec un intérêt plus marqué pour cette formule à Paris et en Ile-de-France, en Provence-Alpes-Côte d’Azur, sur l’arc atlantique et dans toutes les grandes métropoles

Selon certains professionnels du secteur, la crise sanitaire alimente toutefois l’intérêt pour le viager. Il consiste à acheter à une personne âgée son appartement ou sa maison via une somme fixe, le « bouquet » – le plus souvent entre 25 % et 30 % de la valeur du bien -, puis le versement régulier d’une rente viagère au vendeur, qui peut conserver (viager occupé, le plus courant) ou non (viager libre) la jouissance de son logement. A la mort de ce dernier, le bien revient en pleine propriété à l’acquéreur.


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…

Laisser une réponse